Retour
Résidences - Numérique

Pulse Tristan Ménez

Du 14 au 18 mars 2022

Après « Bloom » en 2020, « Instabilités » en 2021, Tristan Ménez est revenu travailler à l’ASCA pour son œuvre « Pulse » en résidence.

La création de « Bloom », basée sur ses recherches sur le son associant les ondes vibratoires et l’eau, ouvrent la voie à « Pulse ». Cette fois-ci quatre fontaines d’eau seront présentées pour faire découvrir des formes éphémères et organiques au public. Une œuvre hybride entre arts, sciences et dispositifs numériques.

Radiolaires, éponges, méduses, servirent de répertoire de formes à partir desquelles Tristan Ménez sculptera de nouvelles formes, pour travailler un imaginaire à la frontière de l’imagerie scientifique, du fantastique et l’histoire des curiosités naturelles.

 

Les objectifs de la résidence étaient :

–       Concevoir les fontaines d’eau avec les dispositifs sonores

–       Création de la lumière et de la mélodie

Pulse a été présenté à l’occasion de #RÊVERIES 2.