Ateliers cinema, Cinéma

Cours et conférences

Et si vous alliez plus loin dans la découverte des images ?...

Menés par Vincent Baticle, enseignant-chercheur Cours d'histoire du cinéma

Le film musical hollywoodien : entrez dans la danse !

8 séances de 2 heures, les 30/09 ; 07/10 ; 14/10 ; 04/11 ; 18/11 ; 25/11;  02/12 et 09/12

Chaussez vos claquettes et venez parcourir l’histoire du film musical hollywoodien, des années 1930 à nos jours… Joignez-vous à Busby Berkeley et ses girls, Fred Astaire et Ginger Rogers, Vincente Minnelli et Judy Garland, à Stanley Donen et Gene Kelly, Bob Fosse et Liza Minnelli, aux Jets et aux Sharks, aux T-Birds et aux Pink Ladies,… et entrez dans la danse !

La comédie américaine : le rire sous toutes ses formes

12 séances de 2 heures, les 13/01 ; 20/01 ; 03/02 ; 10/02 ; 02/03 ; 09/03 ; 23/03 ; 06/04 ; 27/04 ; 04/05 ; 18/05 et 08/06

Partons à la découverte de la comédie américaine, un genre aussi riche que varié : slapstick de Charlie Chaplin et Buster Keaton, screwball comedies avec Cary Grant et Katharine Hepburn, comédies sophistiquées d’Ernst Lubitsch, parodies de Mel Brooks, « nouvelle comédie américaine » de Judd Apatow et Wes Anderson… mais aussi les cartoons avec Bugs Bunny et Daffy Duck, et leurs versions humaines avec Jerry Lewis ou Jim Carrey. Echauffez bien vos zygomatiques !

 Infos pratiques

Les cours ont lieu certains lundis de 17h30 à 19h30 au Cinéma Agnès Varda (détail des dates sur notre site).

Tarifs

► Programme complet : le film musical + la comédie américaine : 130€

► Le film musical : 72€

► La comédie américaine : 108€

L’inscription s’accompagne d’une adhésion à l’ASCA (3€ ou 5€) et de l’achat d’une carte d’abonnement de 5 places ( 23€50, soit 4,7€ la place) pour le Cinéma Agnès Varda. Des projections en lien avec les cours seront organisées régulièrement tout au long de l’année.

 

 

Conférence de l'école des Beaux-Arts de Beauvais La fabrique du vivant : Programmer et exposer le vivant ?

Mercredi 16 Octobre à 18h00 – Gratuit

Une conférence proposée par l’école d’Art du Beauvaisis dans le cadre des Photaumnales

« La Fabrique du Vivant : programmer et exposer le vivant ? »

La création contemporaine découvre de nouvelles formes d’interactions avec le domaine des sciences du vivant, des neurosciences et de la biologie synthétique. C’est désormais la matière même qui est explorée. Entre l’inerte et l’animé, apparaissent de nouveaux états intermédiaires d’artificialité, faisant évoluer la notion de « vivant ».

« La Fabrique du vivant » organisé du 20 février au 15 avril 2019 dans le cadre de Mutations – Créations 3 au Centre Pompidou à Paris, retraçait une archéologie du vivant et de la vie artificielle dans la création artistique. Cette exposition collective présentait de manière prospective les œuvres récentes d’une cinquantaine de créateurs, en même temps que les travaux de recherche de laboratoires scientifiques. Une centaine d’œuvres furent exposées, dont plusieurs conçues spécialement pour l’exposition, impliquées dans un processus de croissance ou de dégénérescence.

Le conférencier : 

Olivier Zeitoun est attaché de conservation au service Design et Prospective industrielle du musée national d’art moderne, Centre Pompidou. En 2017, il co-organise au Centre Pompidou les expositions « Imprimer Le Monde » et « Ross Lovegrove. Convergence », puis participe à « Coder le Monde » en 2018. En 2019, il est co-commissaire de l’exposition « La Fabrique du Vivant ». Ses recherches se concentrent sur les enjeux liées au champ du numérique dans les domaines de l’art et du design à travers une approche transversale. Il publie en 2018 un essai de recherche sur la danse et l’ordinateur, puis en 2019 sur les liens historiques entre présence du vivant et œuvre d’art.

(c)Miha_Fras

(c)Miha_Fras